Les délais et les dates d’un contrôle technique

Les délais et les dates d’un contrôle technique

Les délais et les dates d’un contrôle technique

Le contrôle technique est soumis à une réglementation très précise qui définit les échéances de passage au contrôle technique.
La non présentation d’un véhicule au contrôle technique est considérée comme une infraction au Code de la route et expose le propriétaire d’un véhicule à une contravention. Pour ne pas risquer une amende, découvrez les dates limites de contrôle technique autorisées.

Quand faire son contrôle technique ?

Le contrôle technique réglementaire doit être réalisé dans les six mois qui précèdent la date du quatrième anniversaire de la première mise en circulation, et être ensuite renouvelé tous les deux ans. Par exemple si la première mise en circulation d’un véhicule date de juin 2015, alors le contrôle technique devra être effectué entre janvier et juin 2019. Ensuite, un contrôle sera obligatoire tous les deux ans.

Cependant, il existe des conditions particulières :

  • Lors de la vente d’un véhicule, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois (visite anticipée).
  • Les véhicules utilitaires sont soumis à une visite complémentaire pollution entre 2 contrôles techniques réglementaires.
  • Le contrôle technique des véhicules de collection est valable 5 ans.

Cependant, avant un départ en vacances ou un long trajet, il est tout à fait possible de réaliser un contrôle technique volontaire pour rouler l’esprit tranquille.

Respecter les délais et dates limites du contrôle technique

La non présentation d’un véhicule au contrôle technique constitue une infraction au Code de la route. Comme toute infraction, elle peut être sanctionnée par une  amende. Le propriétaire d’un véhicule s’expose alors à une contravention forfaitaire de 135€ (pouvant être minorée à 90 euros si le paiement est effectué dans les 3 jours) si le contrôle technique est périmé ou s’il n’a jamais été réalisé.
Il arrive cependant que l’on oublie la date limite du contrôle technique. Dès que vous constatez ce retard, prenez vite votre rendez-vous pour éviter toute contravention et confiscation du certificat d’immatriculation de votre véhicule par la police ou la gendarmerie, avec remise d’une fiche provisoire de circulation valable seulement 7 jours.